Soins dentaires spécifiques : qui consulter ?

À qui vous adresser pour vos soins dentaires spécifiques ?

Chirurgien-dentiste ou Odontologiste

Il s’occupe médicalement de la sphère oro-faciale : la bouche, les dents, les gencives et les maxillaires. Il soulage, restaure et veille aussi à l’esthétique d’un sourire. Il traite aussi bien les caries que les infections plus graves de la cavité buccale.
Il s’occupe des soins dentaires, de la réalisation de couronnes et autres prothèses dentaires avec l’aide du prothésiste.
Il est également habitué à diagnostiquer et traiter la cause de douleurs orale et faciale et à gérer les urgences dentaires (douleurs, infections, traumatismes).

Cursus : Compter 6 à 9 ans d’études à l’Université organisés en 3 cycles de 1 à 4 ans chacun. À la clé, le DE (Diplôme d’Etat) de Docteur en chirurgie dentaire, obligatoire pour exercer.

Stomatologue

Médecin spécialisé dans les problèmes de la cavité buccale, il est en charge d’extractions dentaires difficiles ou qui nécessitent une anesthésie générale. Il pratique également des opérations plus complexes : malformations, traumatismes de la face, cancer, implants… La stomatologie est en effet une spécialité de la chirurgie et une branche de la chirurgie maxillo-faciale.

Cursus : La formation du stomatologue s’effectue en 5 ans après les études de médecine qui durent 6 ans.

Orthodontiste

C’est l’un des trois spécialistes reconnu comme tel avec la chirurgie orale et la médecine bucco-dentaire. Un orthodontiste est un chirurgien-dentiste spécialisé en orthopédie dento-faciale.
Il surveille la croissance des mâchoires, corrige les malpositions dentaires des enfants ou des adultes et rétablit leur bon alignement à l’aide d’appareils orthodontiques, de bagues dentaires, d’appareils invisibles.
ll a pour objectif de traiter à la fois le côté fonctionnel et l’aspect esthétique de la denture.
L’orthodontiste effectue des examens et des radiographies, pose un diagnostic, établit un plan de traitement, prépare les devis descriptifs des appareils correcteurs en vue de leur fabrication en laboratoire, il procède à la pose et aux ajustements périodiques des appareils.
Il traite aussi les traumatismes dentaires.
Le spécialiste qualifié en orthopédie dento-faciale s’engage à n’exercer que l’orthodontie.

Cursus : L’orthodontiste est un dentiste qui, en plus de son cursus de chirurgien-dentiste, est titulaire d’un diplôme appelé CESMO (Certificat d’Études Supérieures Mention Orthodontie), obtenu à l’issue de quatre années d’études supplémentaires après le cursus de chirurgie dentaire.

Endodontiste

Il traite essentiellement la prévention, le diagnostic et le traitement des problèmes concernant l’intérieur de la dent, en particulier ceux concernant les canaux des dents qui contiennent la pulpe dentaire.
Par ses formations et son expérience, il traite à la fois des cas simples ou bien des cas plus complexes de traitement du système pulpaire.

Parodontiste

La parodontie est une branche de la médecine dentaire.
Un parodontiste est un dentiste plus spécialisé dans la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies associées aux tissus de support des dents : maladies des gencives, déchaussement des dents, lésions dermatologiques qui se manifestent dans la bouche, troubles osseux.
C’est un expert des greffes de gencives, de la chirurgie gingivale, de l’insertion chirurgicale dans l’os de la mâchoire des vis de titane préalables aux prothèses (implants dentaires).

Cursus : Le parodontiste est donc d’abord un docteur en médecine dentaire avec au moins 3 années d’études post universitaires spécialisées.

Pédodontiste

Chirurgien-dentiste spécialisé pour les enfants, il pratique les soins dentaires, enseigne l’hygiène buccale, s’occupe des problèmes spécifiques au développement de leurs dents. Il travaille en étroite relation avec les orthodontistes qui s’occupent éventuellement de l’enfant.
En raison de la sensibilité propre à l’enfant, il sait prendre le maximum de précautions pour que les premières visites se passent bien (environnement, pratiques spécifiques) évitant ainsi de perturber les soins futurs.

Occlusodontiste

Il prend en charge les problèmes de la mâchoire comme le bruxisme (grincement des dents nocturnes dans 80% des cas), les questions d’occlusion dentaire, les douleurs articulaires au niveau des mandibules.

L’occlusodontie vise à rétablir une bonne fonction au sein de tous les composants de l’appareil manducateur. Cela concerne le bon contact entre les dents des mâchoires supérieure et inférieure, ainsi que l’équilibre général entre les mâchoires tant au niveau musculaire qu’articulaire.

 

Si vous passez vos vacances à l’étranger…

Si vous partez pour l’étranger, des fiches lexiques imprimables en anglais, allemand, espagnol ou italien vous permettront de vous faire comprendre de nos confrères.

Téléchargez les guides en 4 langues au format pdf

uk.jpgLexique dentaire à imprimer en Anglais Royaume-Uni
espagne.jpgLexique dentaire à imprimer en Espagnol Espagne
allemagne.jpgLexique dentaire à imprimer en Allemand Allemagne
italie.jpgLexique dentaire à imprimer en Italien Italie

 

 

Hygiène et asepsie au cabinet

Pour la protection sanitaire des patients, du personnel et de l’environnement, l’organisation au quotidien du cabinet répond à de strictes règles d’hygiène.

Protection sanitaire

L’installation du cabinet est conçue pour délimiter un espace clinique dans lequel les contacts avec l’extérieur sont limités au maximum.

Un local spécifique de traitement des instruments est en général séparé de la salle d’examen et de soins.

L’équipe soignante se lave les mains avant et après chaque intervention avec un gel antiseptique.
Des gants et des masques médicaux sont portés pendant les soins et jetés après chaque intervention.
L’équipe est vaccinée contre les maladies contagieuses (grippe, hépatite C…).

Dans la salle de soins

Après chaque soin, les mesures suivantes sont prises de façon systématique :

  • Les fournitures dentaires à usage unique sont jetées (gobelets, gants, pompe à salive etc.)
  • La zone de soin est nettoyée et désinfectée avec un désinfectant hospitalier, afin de s’assurer que tous les germes sont éliminés.
  • Les instruments non jetables son traités en salle de stérilisation et maintenus stériles dans des sachets spécifiques.
  • Les déchets sont triés, puis éliminés dans des conteneurs spécifiques afin d’être incinérés sous contrôle et dans le respect de l’environnement.

Dans la salle de stérilisation

Dans la salle de stérilisation, isolée du reste de l’espace clinique, les instruments non jetables sont trempés dans un bain décontaminant, puis passés aux ultrasons et ensuite lavés dans un auto laveur (machine à laver à haute température utilisant des produits désinfectants, bactéricide et fongicide).

Enfin ils sont mis sous sachet et stérilisés à l’autoclave classe B.

Le matériel subit un traitement répondant aux normes CE actuelles de stérilisation.

 

Voyages et vacances : conseils pratiques

Que vous passiez vos vacances à la mer ou à la montagne, que vous vous déplaciez dans une région proche ou à l’étranger, des problèmes dentaires spécifiques peuvent se produire.

Vous voyagez en avion ?

Lors d’un voyage en avion, et particulièrement au décollage, l’air emprisonné dans une carie éventuelle (la carie formant une cavité au cœur de la dent) se dilate et comprime le nerf. Une douleur se manifeste, puis disparaît progressivement à l’arrivée.

Vous prévoyez de faire de la plongée sous-marine ?

Lors d’une descente sous l’eau, des incidents en liaison directe avec une rapide variation de pression (barotraumatismes) sont susceptibles de survenir.

En effet, au fur et à mesure que l’on descend en profondeur la pression augmente.
Une dent cariée ou défectueuse peut réagir à ce changement de pression.

dent pression Sur une dent abîmée, différence de pression entre l’extérieur et l’air présent à l’intérieur de la carie.

La douleur se produit en descendant

L’augmentation de la pression liée à la descente entraîne une diminution du volume de l’air contenu dans la dent lésée. La dent étant solide, sa paroi ne peut se modifier et c’est la dépression creusée qui génère cette douleur. Il est alors indispensable d’arrêter la plongée et de remonter à la surface.

La douleur se produit en remontant (c’est le cas le plus fréquent)

Lors de la remontée, le phénomène est inverse : plus la pression diminue, plus le volume d’air infiltré dans une carie ou dans un plombage en cours de descellement augmente. Ce volume va se dilater et causer une douleur.

Il est conseillé de redescendre, si possible, jusqu’à une profondeur faisant cesser la douleur, puis de remonter lentement en expirant profondément

Vous allez à la montagne ?

Après une exposition au froid ou au vent, ou encore lorsque vous rentrez dans une pièce très chauffée alors que vous venez de l’extérieur, une douleur aiguë peut survenir brusquement. Il s’agit, le plus souvent, d’une carie non traitée ou en cours d’évolution silencieuse qui provoque cette « rage de dent » appelée pulpite

Par ailleurs les variations de pression que l’on subit en montagne, surtout lorsque l’on monte rapidement en altitude, risquent aussi d’être à l’origine de douleurs dentaires.

A noter : le froid rend parfois douloureuse une dent, même si elle est saine. L’obturation métallique d’une dent peut avoir un effet conducteur et augmenter une sensation de douleur.

Vous êtes sujet aux abcès ?

Avant votre départ, prenez contact avec le cabinet. En fonction de votre cas nous vous préciserons la marche à suivre et les premiers soins à effectuer si nécessaire.

 

Honoraires et remboursements

 Les honoraires demandés tiennent compte de la complexité des soins dispensés. Notre équipe met tout en œuvre pour votre santé dentaire et vos souhaits esthétiques, dans un environnement favorisant votre bien-être.

Les honoraires qui vous seront demandés en contrepartie tiennent compte de la complexité des soins qui vous sont dispensés.

A partir du 1 er Juin 2014, la nomenclature générale des actes professionnels (UNGAP) a disparu au profit d’une nouvelle nomenclature dénommée CCAM (Classification Commune des Actes Médicaux).
Son application est obligatoire, et pour chaque traitement le praticien devra inscrire les codes existants, y compris pour les actes non remboursés.

Vous pouvez consulter le site :
http://www.ameli.fr/accueil-de-la-ccam/index.php

Comment fonctionnent les remboursements d’honoraires ?

1 – Les actes « conventionnés » : il s’agit des actes figurant dans la nomenclature de la Sécurité Sociale, de type soins dentaires courants, détartrage, carie… La Sécurité Sociale vous remboursera 70 % du tarif de convention, 80% pour les bénéficiaires de l’allocation supplémentaire du Fonds spécial vieillesse (F.S.V.) ou de l’Allocation de solidarité pour les personnes âgées (A.S.P.A.) et 90% pour les affiliés au régime social d’Alsace-Lorraine. Si vous avez souscrit une assurance complémentaire (mutuelle), celle-ci viendra compléter les 30 % restants.
2 – Les dépassements d’honoraires : certains actes (inlay, prothèse, chirurgie…) font appel à des technologies ou à des matériaux plus élaborés. S’ils font l’objet d’un complément d’honoraires, celui-ci peut être pris en charge, pour tout ou partie, par votre mutuelle santé en fonction du type de contrat que vous avez souscrit.
3 – Les actes dits « hors nomenclature » (chirurgie parodontale, implants dentaires) : la Sécurité Sociale ne les prend pas en charge. Votre mutuelle pourra participer aux frais en fonction de votre contrat.
4 – Le programme de prévention de l’Assurance Maladie, M’T dents. Votre enfant peut bénéficier d’un examen bucco-dentaire gratuit s’il est sur le point de fêter ses 6, 9, 12, 15 ou 18 ans. Un mois avant son anniversaire, vous recevez chez vous une invitation à consulter le chirurgien-dentiste de votre choix. Cet examen bucco-dentaire doit avoir lieu dans les six mois suivant son anniversaire ou dans le courant de l’année s’il est déjà allé chez le chirurgien-dentiste.

 

Dentiste 75017

Trouver un nouveau cabinet dentaire de qualité n’est pas une chose facile, surtout lorsque vous venez d’emménager dans une nouvelle ville. Vous habitez à Paris 17e ? Vous cherchez un cabinet dentaire pour s’occuper de vos dents et de celles de votre enfant ? Voici quelques conseils.

Vous venez d’arriver dans dans le 17ème arrondissement de Paris ?

Le changement d’environnement, de ville et le déménagement peuvent devenir problématique. On perd les repères, les références, le boulanger, les commerçants et surtout les praticiens de références tel que les centres dentaires.

Quelle est la procédure à suivre pour trouver un nouveau cabinet dentaire ?

Vous pouvez bien sûr consulter les annuaires ; vous aurez les coordonnées de tous les cabinets dentaires, leur numéro et leur adresse. Cependant, vous n’aurez pas plus d’informations ; les pratiques spécifiques du cabinet dentaire, par exemple, n’est pas fournie ou ses tarifs en vigueur. Vous ne saurez pas s’il pratique l’implantologie (pose d’implant dentaire), la pose de facettes céramiques ou s’il traite les maladies dentaires en général.

La nouvelle méthode est de regarder sur Internet ; de plus en plus de  cabinet dentaire  dont le cabinet dentaire Dentego ont un site web mis à jour régulièrement. Vous pouvez y trouver des photos du cabinet et de l’équipe, des conseils, le champ de compétence du praticien, ainsi que des explications sur les différents traitements et pratiques dentaires tels que des fiches conseils sur la chirurgie buccale, la pose d’implants dentaires ou encore sur les traitements liés aux gencives.

Vous cherchez un cabinet dentaire à Paris 17e ? Il ne suffit pas d’aller dans le cabinet dentaire « du coin », le meilleur pourrait se trouver à quelques kilomètres de chez vous.

N’hésitez pas à vous déplacer pour avoir un bon cabinet dentaire de qualité pour vos traitements implantaires et les soins de vos gencives (parodontie).

Nous souhaitons les meilleurs traitements pour vos dents.

]

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

EffacerSubmit